Comment savoir si un chien a de la fièvre ?

La fièvre chez le chien est un signe que son organisme lutte contre une infection ou une maladie. Il est crucial de savoir la détecter rapidement pour prendre les mesures nécessaires et protéger la santé de votre compagnon à quatre pattes.

Les symptômes de la fièvre chez le chien

La fièvre chez le chien se manifeste par plusieurs symptômes caractéristiques qu'il est important de savoir reconnaître. Bien que certains signes puissent être trompeurs, une observation attentive de l'état général de l'animal permet souvent de suspecter un état fébrile.

Principaux symptômes de la fièvre canine

Le signe le plus fiable de fièvre chez le chien est une température corporelle élevée, supérieure à 39°C. Cependant, d'autres symptômes peuvent alerter le propriétaire :
  • Léthargie et abattement général
  • Perte d'appétit
  • Soif excessive
  • Isolement et recherche d'endroits frais
  • Halètement excessif
  • Augmentation de la fréquence respiratoire
  • Tremblements

L'apparence de la truffe : un indicateur peu fiable

Contrairement à une croyance répandue, l'aspect de la truffe (sèche et chaude) n'est pas un critère fiable pour évaluer la fièvre. Un chien peut avoir la truffe sèche sans être malade, et inversement. Il est préférable de se fier à d'autres signes ou, mieux encore, à une prise de température.

Signes subtils à surveiller

Certains symptômes moins évidents peuvent également indiquer un état fébrile :
  • Yeux rouges ou larmoyants
  • Gencives rouges ou pâles
  • Oreilles chaudes au toucher
  • Comportement inhabituellement calme ou irritable
Il est important de noter que ces symptômes peuvent varier d'un chien à l'autre et que seule une prise de température précise permettra de confirmer la présence de fièvre. En cas de doute, il est recommandé de consulter un vétérinaire pour un diagnostic approprié et une prise en charge adaptée.

Comment mesurer la température de votre chien

La prise de température est la méthode la plus fiable pour détecter si votre chien a de la fièvre. Contrairement aux idées reçues, une truffe chaude et sèche n'est pas un indicateur fiable. Seul un thermomètre permettra de mesurer précisément la température corporelle de votre animal et de déterminer s'il est fébrile.

Utilisation d'un thermomètre électronique rectal

La prise de température rectale avec un thermomètre électronique est la méthode la plus précise pour mesurer la température d'un chien. Voici la procédure à suivre :
  1. Choisissez un thermomètre électronique à embout souple, spécialement conçu pour un usage vétérinaire
  2. Appliquez un peu de vaseline ou de lubrifiant sur l'embout pour faciliter l'insertion
  3. Positionnez votre chien calmement, en le rassurant par la voix
  4. Soulevez délicatement la queue et insérez doucement le thermomètre d'environ 2-3 cm dans l'anus
  5. Maintenez le thermomètre en place jusqu'au bip sonore (généralement 10-20 secondes)
  6. Retirez délicatement le thermomètre et lisez la température
La température normale d'un chien se situe entre 38°C et 39°C. Au-delà de 39°C, on considère que le chien a de la fièvre.

Alternatives moins fiables

Thermomètres auriculaires

Les thermomètres auriculaires sont moins invasifs mais aussi moins précis. La forme du conduit auditif du chien et la présence de poils peuvent fausser la mesure. De plus, certains chiens supportent mal l'insertion dans l'oreille.

Thermomètres sans contact

Les thermomètres infrarouges sans contact sont pratiques mais peu fiables chez les animaux. Le pelage et les mouvements de l'animal perturbent la mesure. Seule la prise de température rectale avec un thermomètre électronique permet de détecter avec certitude si votre chien a de la fièvre. N'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour choisir un thermomètre adapté et vous faire démontrer la technique.

Les causes et la prise en charge de la fièvre chez le chien

La fièvre chez le chien est un symptôme qui peut indiquer diverses affections sous-jacentes. Il est crucial de comprendre ses causes et sa prise en charge pour assurer le bien-être de votre animal de compagnie.

Principales causes de la fièvre chez le chien

Les infections bactériennes et virales sont parmi les causes les plus fréquentes de fièvre chez le chien. Par exemple, la parvovirose, une maladie virale très contagieuse, provoque souvent une forte fièvre accompagnée de vomissements et de diarrhée. Les infections bactériennes, comme les pneumonies ou les infections urinaires, peuvent également entraîner une élévation de la température corporelle. Les maladies inflammatoires, telles que la polyarthrite ou la méningite, sont une autre source potentielle de fièvre. Ces affections déclenchent une réponse immunitaire excessive qui se traduit par une augmentation de la température corporelle. Les parasites sanguins représentent également une cause majeure de fièvre chez le chien. La piroplasmose, transmise par les tiques, provoque une destruction des globules rouges et s'accompagne généralement d'une forte fièvre. De même, la maladie de Lyme, également transmise par les tiques, peut induire des épisodes fébriles.

Cas particuliers et prédispositions raciales

Certaines races de chiens sont plus susceptibles de développer des formes familiales de fièvre. C'est notamment le cas du Shar Peï, qui peut souffrir du syndrome de la fièvre familiale du Shar Peï, une maladie auto-inflammatoire héréditaire caractérisée par des épisodes récurrents de fièvre.

Prise en charge de la fièvre chez le chien

Face à un chien fiévreux, il est recommandé de consulter un vétérinaire si la température dépasse 39,5°C ou si la fièvre persiste plus de 24 heures. Le vétérinaire procédera à un examen clinique complet et pourra prescrire des examens complémentaires (analyses sanguines, radiographies) pour identifier la cause sous-jacente. En attendant la consultation, vous pouvez surveiller attentivement votre chien et lui proposer de l'eau fraîche en quantité suffisante pour prévenir la déshydratation. Il est déconseillé d'administrer des médicaments sans avis vétérinaire, en particulier des antibiotiques qui pourraient masquer les symptômes et compliquer le diagnostic.

Gestes à éviter

Certaines pratiques sont à proscrire en cas de fièvre chez le chien :
  • Ne pas donner de bain froid ou appliquer des compresses glacées, ce qui pourrait provoquer un choc thermique
  • Éviter l'automédication, notamment avec des anti-inflammatoires humains qui peuvent être toxiques pour les chiens
  • Ne pas forcer le chien à manger s'il n'a pas d'appétit
La prise en charge appropriée de la fièvre chez le chien nécessite une observation attentive des symptômes et une consultation vétérinaire rapide pour déterminer la cause sous-jacente et mettre en place un traitement adapté.
Les bienfaits du CBD chez les chiens
Quelle est la meilleure clinique vétérinaire à Mulhouse ?

Plan du site